mercredi 26 avril 2017

La naissance

 
Ma fille est depuis longtemps fascinée par le développement de l'embryon et du fœtus dans le ventre de la mère.
J'ai pour cela essayé de lui fournir un maximum d'informations et de documents répondant à sa demande.
 
Rien d'extraordinaire.
Mais cela reste suffisant pour retenir et capter l'intérêt de l'enfant.
 
Des livres, des cartes, des expos ...
 

 
J'ai abordé avec elle de manière très simple ce qu'était la puberté.
Quels sont les changements observés ? A partir de quel âge ?
Cette introduction pour qu'elle comprenne que sans cela rien est possible.
Le corps n'est pas près à recevoir un petit être vivant.
On ne peut pas être père ou mère à n'importe quel moment ou seulement quand on le désire.
 
Nous sommes ensuite passées à la fécondation, sans laquelle il n'y aurait d'embryon.
 
Grâce à son cahier de chercheur en sciences, elle a pu remettre dans l'ordre quelques étapes du développement.
 
 
Elle a également effectuée une recherche documentaire pour connaître la différence entre embryon et fœtus, la durée de la grossesse.
A quoi sert le placenta ? le cordon ombilical ?...
 
Nous possédons également des cartes de nomenclatures sur le déroulement de la grossesse mais aussi sur l'anatomie.
 


Les liens ci-dessous.
Elles proviennent du blog : Montessori et compagnie .
 
 
 
 
 

Nous nous sommes intéressées aux échanges entre la mère et le bébé.
Celui-ci est relié à sa mère par le placenta qui lui apporte nourriture et oxygène.

Je lui ai montré des échographies pour qu'elle puisse dans un premier temps observer, comprendre le positionnement du bébé, apercevoir quelques traits physiques.

Nous avons, à l'aide de papier calque, reproduit le schéma des échanges entre la mère et l'enfant.
 
Un calque où le schéma est entier.
Un où se trouve l'utérus, le placenta et le cordon ombilical.
Le dernier un fœtus.
 


 
 
Cela nous a facilité la superposition d'images et la compréhension de certaines informations.
Le fœtus bouge, peut changer de place.
Il reste relié au cordon ombilical quelque soit sa position.
 
Nous avons parlé aussi de la consommation de substances nocives passant directement dans le sang du bébé.
 
Une chose importante aussi, la mère et le bébé n'ont pas le même sang.
Chacun possède son propre sang, entre eux, il ne s'agit que d'échanges sanguins.
 







 

Elections présidentielles : Comment ça marche ?

 
Il n'est pas trop tard pour parler des élections présidentielles.
 
La politique n'est pas un sujet facile à aborder avec ses enfants, surtout quand on est nuls comme moi.
 
Il reste encore  le deuxième tour, alors on peut encore en discuter et s'activer.
 
Nous nous sommes procurés le hors-série d'Histoire junior de ce mois-ci qui traite du sujet.
 
 


Comment devient-on président de la République ?
 Quelles sont les étapes pour y parvenir ?

Tout y est détaillé.
En seulement 5 étapes.
Se présenter comme candidat, gagner les primaires, mener sa campagne, remporter les élections et diriger la France.
 
 

 
Les renseignements fournis à l'intérieur du magazine sont précis, suffisants (de mon point de vue), intéressants et captivants.
Je feuillète les magazines chaque début de mois, et celui-ci m'a paru le plus adapté.
Adapté parce qu'il y a réellement un contenu.
 
On présente les candidats, on explique aux jeunes ce qu'est la droite et la gauche, le vocabulaire est juste.
 


Je voulais garder une trace écrite de ce bel échange avec les enfants.
 
J'ai alors demandé à notre illustrateur de représenter le personnage du magazine sur le milieu de leurs feuilles, pour élaborer une synthèse.
 


Chaque étape a été retranscrite au tableau pour réinvestir toutes les nouvelles notions qu'ils venaient de voir, puis recopiée sur leurs feuilles.
 
 
 
 
Nous en avons profité pour parcourir, lire et débattre sur le programme de plusieurs candidats.

Ils ont aussi associé le nom de chaque candidat avec son portrait.


 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 









dimanche 23 avril 2017

Perméabilité des sols

 
Suite à l'article Fréquence Grenouille concernant notre sortie dans la réserve naturelle, je me suis dit que je pourrais partager avec vous quelques expériences, que nous avions effectuées il a peu sur la perméabilité des sols.
 
 
 
 
La réalisation des différentes expériences va permettre aux enfants de comprendre que l'eau peut ou non pénétrer dans le sol.
On introduira donc le terme de perméabilité.
 
 
 
Dans une bouteille coupée en deux, un entonnoir et un filtre y sont introduits.
Nous testons la perméabilité du sable, de l'argile, de graviers, de terre.
Ensuite, nous avons disposé dans le fond d'une boîte de l'argile, de la terre, du sable et des petits cailloux pour représenter notre sol.
Celui que l'on retrouve dans notre environnement.
Nous y avons installé quelques habitations, de la végétation.
 
 
La question que l'on se posait était : Où va l'eau de pluie ?
On verse de l'eau petit à petit sur notre maquette et on observe.
 


 
L'eau commence a apparaître entre l'argile et le sable.
Pourquoi ?
 
Quand l'eau s'infiltre dans la terre (infiltration),l'eau de pluie traverse certaines roches qui la laissent passer, comme le calcaire.
Ces roches sont perméables.
 
L'eau peut s'enfoncer dans le sous-sol à travers ces roches perméables jusqu'au moment où elle rencontre des roches imperméables, comme l'argile.
L'eau s'accumule alors en formant une nappe phréatique.
 
 
Si nous continuons à remplir notre bac, l'eau remonte à la surface.
Il y a eu trop de précipitations, la nappe phréatique déborde, il n'y a plus assez de place dans le sous-sol.
Attention risques d'inondations !
 
 


A l'inverse, si il n'y a pas eu assez de précipitations, il n'y a pas de réserve d'eau dans le sous-sol.
La nappe phréatique est à sec.
C'est la sècheresse !
 
 
 
 
 


 

Fréquence Grenouille

 
Hier, nous sommes allés à la réserve naturelle de Limay.
Une sortie pédagogique y était organisée pour découvrir la mare et ses habitants, mais pas que..
 


L'organisatrice nous a dévoilé l'origine de cette réserve.
Avant, le site n'était qu'une carrière de calcaire, on peut d'ailleurs apercevoir sur la photo ci-dessus un front de taille.
Du calcaire et de l'argile étaient extraits sur ce site pour la production de ciment.
 
Pour expliquer aux enfants la perméabilité des sols et donc l'aménagement de points d'eau au sein de la réserve, l'animatrice a mis au point une expérience avec de l'argile et du sable pour tester l'étanchéité.            
 
 
Ensuite, le groupe a été invité au bord de la mare pour constater la présence d'œufs à la surface de l'eau.
Ce sont les amas blancs.
 
 
L'animatrice avait au préalable attrapé quelques grenouilles pour que nous puissions apprécier leur observation.

 
Un peu plus loin un jeu de reconnaissance des "petites bêtes de la mare" nous attendait.
 
A l'aide de fiches, nous devions deviner quelle petite bête était dans chaque boîte.
Triton, têtard, larve de libellule, limnée, larve de moustique...
 
 


 
Remettre le cycle de la grenouille et de la libellule dans le bon ordre.
 

 
 
Tiens au fait !
Savez vous faire la différence entre libellule et demoiselle ?
 
 
 
 
La demoiselle, quand elle se pose, garde ses ailes fermées contrairement à la libellule qui les laisse  ouvertes.
 
 
 

 

jeudi 20 avril 2017

Fraction d'un nombre


 
 
Ce n'est pas simple de comprendre ce qu'est la fraction d'un nombre.
Alors la miss et moi on a mis un système au point qui l'a aidée à comprendre cette notion.
Oui, elle ne donne pas la réponse sur le champ, mais personnellement je ne suis à la minute près.
Chaque chose en son temps.
Je ne chronomètre pas mes enfants, c'est un choix.
 Je ne leur mets pas la pression, s'en est un autre.
Ce que je veux c'est la compréhension, un raisonnement et... le RESULTAT.
La vitesse d'exécution vient par la suite avec le temps et la pratique.
 
Nous avons un petit fichier sympa qui regorge d'exercices sur les fractions.
En voici quelques pages.
 
 
 


 
Pour trouver la fraction d'un nombre, voilà comment nous nous y sommes prises.
 
Nous cherchons par exemple les 3/5 de 20.
 
 
Nous nous servons des disques des fractions ainsi que des timbres.
Les 5/5 représentent notre tout, ici 20.
Je lui demande de chercher la valeur de 1/5 de 20.
 
Elle comprend qu'elle va devoir effectuer une division, donc un partage.
 
 
Elle effectue les échanges nécessaires pour distribuer les timbres de manière équitable.
Les 2 dizaines sont échangées en 20 unités, la distribution peut donc commencer.
 
 
 
Une fois tous les timbres distribués elle peut constater la valeur de 1/5 de 20.
1/5 de 20 vaut 4.
 
 
 
 
Il ne reste plus qu'à prendre notre part du départ, c'est à dire 3/5 et de calculer en additionnant les unités.
3/5 de 20 valent 12.